Les élections professionnelles dans le secteur privé. Entre les deux derniers cycles électoraux (2013-2016 et 2017-2020), des élus moins nombreux et des instances plus centralisées - DARES

 Les élections professionnelles dans le secteur privé. Entre les deux derniers cycles électoraux (2013-2016 et 2017-2020), des élus moins nombreux et des instances plus centralisées
Services de l’Etat
Étude
Dialogue social
22/02/2024

Les résultats des élections professionnelles tenues lors des deux derniers cycles électoraux (2013-2016 et 2017-2020) montrent un recul du nombre d’élus (-5,6 %).

Cette baisse, qui est plus marquée dans les entreprises de grande taille (-23,4 % pour celles de plus de 300 salariés) et dans celles regroupant plusieurs établissements (-14,1 %), intervient malgré une légère hausse des inscrits sur les listes électorales (+1,0 %).

Parmi les entreprises multi-établissements, la proportion d’élections couvrant un seul établissement diminue nettement entre les deux cycles, témoignant d’un mouvement de centralisation des instances représentatives du personnel.

La proportion d’élections qui se jouent au second tour progresse, y compris dans les grandes entreprises. Enfin, les carences de candidatures augmentent sensiblement entre les deux cycles. Source : Dares Résultats, n° 15, 02/2024

Ajouter un commentaire

Les champs marqués d’un * sont obligatoires